Digital Virgo logo sans la baseline

Un avenir radieux pour les services de streaming musical en Afrique grâce à des méthodes de paiement alternatives

Les services de streaming musical ont radicalement changé la façon dont les gens consomment la musique dans le monde. Au cours des dix dernières années, la technologie a entraîné d'énormes changements dans le secteur et le nombre d'utilisateurs qui paient pour des services de streaming a augmenté de façon exponentielle. L'Afrique ne fait pas exception, le segment du streaming musical devant atteindre 164,3 millions de dollars en 2022. Ce nouveau paradigme est-il appelé à durer ? Voyons comment le marché a évolué.
Women in Africa with mobile phone

Une vue d’ensemble du marché du streaming musical en Afrique

Ce n’est un secret pour personne que les habitudes de consommation musicale des gens ont énormément changé au cours de la dernière décennie, surtout depuis le début de la pandémie de COVID-19. Après la montée en flèche de la distribution illégale de musique à la fin des années 90, l’arrivée du nouveau millénaire a apporté un nouveau souffle à l’industrie musicale. Les services de streaming musical ont vu le jour et, lentement mais sûrement, les gens ont adhéré et ont commencé à être prêts à payer pour un service premium offrant une bonne qualité, un catalogue bien fourni et une expérience utilisateur transparente.

Le marché africain ne fait pas exception à la règle, avec un nombre toujours croissant de personnes intéressées par le streaming musical payant. Grâce à l’augmentation de la rapidité et de la disponibilité des connexions Internet, associée à de nouvelles méthodes de paiement plus inclusives, le segment du streaming musical en Afrique a connu une croissance significative au cours des cinq dernières années, passant de 12,8 millions d’utilisateurs en 2017 à 37,8 millions en 2022, soit un taux de croissance annuel moyen impressionnant de 24,2 %. Cela signifie que la pénétration des utilisateurs s’établira à 3,1 % en 2022 et devrait atteindre 4,3 % en 2027.

Source: Statista

Parallèlement au nombre d’utilisateurs, le revenu du marché a augmenté d’année en année jusqu’à atteindre 164,3 millions de dollars en 2022. Et… il n’y a aucun signe de ralentissement du revenu du segment, avec un taux de croissance annuel estimé (CAGR 2022-2027) de 8,99 %, ce qui donne une taille de marché prévue de 252,7 millions de dollars en 2027.

Source: Statista

Taux de conversion maximisés grâce à des méthodes de paiement alternatives

Dans ce contexte, il est important de réfléchir à la manière dont les gens paient les services de streaming musical. Si l’on considère que l’Afrique est historiquement une région peu bancarisée, avec moins de 4 % de détenteurs de cartes de crédit, selon la Banque mondiale, les méthodes de paiement alternatives pourraient être la force qui stimule les abonnements sur le continent.

Selon les données, le revenu moyen par utilisateur (ARPU) se stabilise après le pic généré par la pandémie, où la dépense a atteint 4,54 dollars. Les prévisions indiquent qu’au cours des quatre prochaines années, il y aura un TCAC de plus de 0,5 %, atteignant 4,32 $, soit 16,4 % de plus qu’en 2019, avant l’épidémie de COVID-19.

Source: Statista

Avec le Mobile Money qui devient une force majeure dans l’écosystème de paiement en Afrique (701,4 milliards de dollars de transaction en valeur en 2021, selon GSMA) et le DCB qui ne cesse de croître, il existe une énorme opportunité d’adresser le marché avec des méthodes de paiement adaptées localementqui répondent aux besoins de la population et offrent un moyen sûr, rapide et simple de payer des services numériques. Ces méthodes de paiement alternatives offrent des taux de conversion plus élevés que les méthodes traditionnelles et peuvent contribuer à maximiser les revenus et à augmenter le nombre d’utilisateurs des services de streaming musical.

Pourquoi la localisation est-elle essentielle dans le segment du streaming musical ?

En ce qui concerne le streaming musical, la localisation est essentielle dans toute région donnée. Mais ceci est particulièrement pertinent en Afrique, avec une forte hétérogénéité culturelle et linguistique. La connaissance des réglementations locales, l’importance de s’approvisionner et de passer des contrats avec des artistes locaux et la nécessité de créer des publicités localisées et des posts sponsorisés pour s’attaquer au marché sont des éléments que les entreprises devraient prendre en compte pour leur internationalisation.

Grâce à notre service DV CONTENT, nous avons aidé des services tels que Digster, d’Universal, à pénétrer le marché avec succès, rassemblant 13 millions d’abonnés au Maroc, en Côte d’Ivoire, en Tunisie, au Sénégal et au Cameroun.

Si vous êtes curieux et souhaitez en savoir plus sur la manière dont nous avons aidé Universal à déployer son service, contactez notre équipe et laissez-la vous expliquer tous les détails.

Note: Tous les chiffres utilisés dans l’article proviennent de Statista, sauf s’ils sont attribués à d’autres sources.
Partager via :
LinkedIn
Facebook
Twitter
Email

Vous pourriez aussi aimer...

It seems we can't find what you're looking for.